Les bonnes mesures à adopter sans faire intervenir le plombier

Il arrive dans certaines circonstances que vous soyez amené à régler un problème de plomberie par vous-même. Quelques recommandations pratiques vous permettront de repérer rapidement une fuite de tuyau sans la moindre difficulté. L’installation de vos équipements plomberie n’a jamais été aussi simple maintenant que le blog vous vient en aide.

Comment identifier une fuite de tuyaux ?

Une hausse inhabituelle de facture d’eau a généralement pour cause une fuite à l’origine.

Pour localiser d’où provient une fuite, il vous faudra d’abord stopper le compteur pendant au moins douze à 24 heures.

Il vous faudra ensuite relever les indications du compteur au moment de la coupure puis dès la réouverture du circuit. L’écart d’entre les deux chiffres c’est-à-dire la différence de valeur vous indiquera la perte d’eau :

  • Détecter une fuite et la stopper provisoirement, c’est facile. Il vous suffit d’arrêter l’eau du robinet se trouvant en aval au niveau de votre compteur et d’attendre au moins une demi-journée avant de la rouvrir.
  • Muni de votre stylo et de votre bloc papier , relevez ce qui est affiché sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hl, daL et l à droite de la virgule. A bout de 12 à vongt quatre h, notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de perte d’eau .
  • Après avoir laissé votre compteur d’eau inactif pendant au moins une durée de douze à vingt quatre h, rouvrez-le ensuite notez ce qu’il affiche. Faites écouler de l’eau à votre robinet , ne perdez pas votre compteur de vue ! Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Notez l’indication finale après l’avoir stoppé de nouveau . Ca y est, vous avez noté ce que votre compteur a affiché : il est temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour déterminer votre valeur exacte de perte de volume d’eau. Le débit réel de fuite de système de canalisation s’obtient en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures où vous avez arrêté votre compteur d’eau .
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de perte d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à vérifier toutes vos installations et robinets pour trouver cette-fois-ci l’origine de la défaillance de votre plomberie.

 comment procéder en cas de fuite de tuyauterie ?

Une fuite plus ou moins importante se loge au niveau d’un tuyau ou d’un raccord âbimé .

  • colmatage de fuite sur tuyauterie en Cu :

Obturez efficacement une fuite plomberie au niveau d’un tuyau en Cu en vous servant d’un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou d’un mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Le raccord laisse échapper beaucoup d’eau : Comment y remédier ?

Pour en finir avec le problème d’un raccord fuyant, remplacez carrément le joint.

  • Problème de fuite au niveau d’un tuyau en Cu : il vous suffit d’utiliser un mastic !

Procédez d’abord au ponçage de la conduite. Prenez un chiffon et commencez par essuyer la zone fuyante puis, décapez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Utilisez un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour parachever le polissage Segmentez le mastic en premier ; modelez- le. Répétez l’action jusqu’à obtention d’ un mélange de produit homogène et collant . Appliquez-le sur la conduite ! Aplanissez manuellement la boulette sur la zone de fuite initialement abrasée . Assurez-vous-en la parfaite adhérence. Attendez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante et en assure le colmatage.

  • Réparer une fuite au niveau d’un tuyau Cu avec du ruban :

Nettoyez le tuyau, poncez-le d’abord et séchez-le ensuite en utilisant un sèche-cheveux. Passez immédiatement à la préparation de la bande adhésive autoamalgamante à appliquer sur la conduite.

la-plomberie-sans-soudure

Votre facture d’eau a explosé à cause d’un raccord défectueux : Comment y remédier

  • Le problème vient de votre bague en PVC ? il vous faudra la remplacer carrément. Si ce n’est pas le cas , il vous faudra simplement la resserer. quand la fuite persiste encore ; repositionnez votre joint ou remplacez-le également.

Mastic ou ruban antifuite ? : Quelle solution de bouchage s’adapte à sa tuyauterie en cuivre pour résoudre une fuite d’eau

Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de tuyaux , défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, micro-vibration, effet coup de bélier… sont susceptibles de provoquer une fuite . A chaque problème doit correspondre la solution adéquate : un ruban adhésif autoamalgamant ou un mastic bi-composant pour obstruer les fuites de moindre importance ; montage d’un nouveau raccord pour le cas d’un gros jet de fuite .

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Le mastic antifuite se compose de deux éléments parfaitement dissociés : adhésif et durcisseur . Il est vendu en barres mais aussi en tablettes minidoses et permet de colmater efficacement une fuite sur un tuyau Cu. Pour l’utiliser, il suffit de le malaxer avec les doigts avant de l’appliquer sur la zone de contact responsable de la fuite.

  • Ruban adhésif antifuite :

On le confond souvent avec un ruban adhésif noir électricien or, les deux diffèrent l’un à l’autre de par leur nature et conception. Le ruban antifuite est autoamalgamant par nature. Dès qu’on l’applique sur la partie à colmater, le ruban adhésif autoamalgamant antifuite se fond avec le tuyau.

 astuces de dépannage plomberie pour vos problèmes de fuite sur tuyau en PVC

  1. Fermez votre robinet principal, celui qui assure l’alimentation en eau de votre système de plomberie

Le compteur a été stoppé, il vous faudra aussi vérifier au niveau de l’alimentation et faire en sortes qu’aucune eau ne réussisse à traverser la partie défectueuse de votre système de canalisation.

  1. Aidez-vous d’un stylo-feutre pour tracer les zones à découper puis retirez la partie abîmée

Premièrement, il vous faudra souligner les zones de découpe de la partie altérée de votre tuyau PVC. Utilisez un marqueur pour ce faire. Utilisez ensuite une scie à guichet, une scie à métaux ou une scie égoïne pour la découper .

  1. Limez les éléments résiduels :

Pour réussir le décapage des zones de contacts d’un tuyau fuyant en PVC, optez pour l’utilisation d’un papier abrasif, d’un cutter ou d’un simple couteau que pour celle d’un ébavureur conventionnel .

  1. Maintenant, il vous faudra dégraisser les surfaces de contact :

Utilisez une feuille essuie-tout imprégnée d’alcool pour décrasser les manchons et les extrémités restantes de la conduite sur trois à cinq cm . Utilisez un détergent habituel ! .

  1. Place maintenant au déglaçage des zones de contact :

L’opération est nécessaire pour parfaire l’adhérence à la colle .

  1. Prenez votre mètre à ruban pour dimensionner les parties de tuyau à changer

Avant d’enlever la partie endommagée n’oubliez pas de la dimensionner . Retirez donc 1 centimètre de la longueur ainsi obtenue.

  1. Ca y est, le calibrage est terminé, il vous faudra maintenant sectionner le nouveau tronçon de tuyau :

intégrez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Tracez la longueur des zones de découpe . Découpez le nouveau tube ; polissez- en l’extrémité .

  1. Le calibrage et découpage une fois faits, place maintenant à l’assemblage :

Préparez la tuyauterie à recevoir le fragment de tuyau neuf en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers fixant la partie la plus courte pour l’écarter du mur ou pour la poser totalement par terre .

  1. Consolidez la fixation de votre tuyauterie rassemblée en collant des surfaces de contacts :

Pour encoller les surfaces de contact, vous avez deux choix : Vous collez directement sur les surfaces déglacées soit dans les manchons, ou bien par le bout du tube et des sections de la conduite initiale.

  1. Joignez manchons et tube :

Les manchons une fois incorporés aux limites du tube neuf , saisissez-le tube à son tour pour l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

conseils pour remplacer un mécanisme de chasse d’ eau par soi-même : les six démarches à suivre

Tout d’abord veillez à ce que le clapet d’arrivée de l’un des deux côtés du réservoir soit fermé et puis, videz la chasse d’eau !

  1. On ne démonte pas une chasse d’eau sans retirer son couvercle !

Pour une chasse d’eau tirette, il suffit de la dévisser. Pour votre chasse d’eau pressoir, il vous faudra délier le fil qui en assure la liaison au système de vidage.

  1. Pensez maintenant à ôter l’ ancienne chasse d’eau :

Utilisez une clef plate ou une clé à molette pour dévisser l’écrou joignant le robinet d’arrivée d’eau à votre système de remplissage. Le robinet flotteur est à retirer du réservoir en dévissant l’écrou en plastique qui le fixe .

  1. Assurez-vous à ce que le joint soit parfaitement détaché du réservoir des toilettes pour pouvoir installer la nouvelle chasse d’eau :

Commencez par dévisser les écrous qui enferment le réservoir des toilettes sur la cuvette. Enlevez les vis par le haut ensuite.Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le . Enlevez le soin d’étanchéité usagé et dévissez également le mécanisme de fixation du réservoir avec une clé spéciale.

  1. Replacer le réservoir sur la cuvette est également une étape fondamentale au montage d’une nouvelle chasse d’eau :

Purifiez la céramique et puis remettez le réservoir à sa place. Vissez-en d’abord de fond puis, l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve : celui-ci avec une clé spéciale. Placez le nouveau joint mousse. Insérez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. Introduisez le vis de fixation puis, serrez-en les écrous.

  1. Restauration robinet/flotteur : l’avant-dernière étape de l’installation de la nouvelle chasse d’eau :

Préparez un joint pour le faire glisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Insérez par la suite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela accompli, renforcez l’écrou de fixation du flotteur et puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. A l’aide d’ une clef spéciale , vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet..

  1. Mettez la chasse d’eau neuve en place :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit correspondre à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite monter le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Détartrer un chauffe-eau à l’aide de 5 astuces simples

  1. Avant de nettoyer votre chauffe-eau, mettez-le hors tension

Avant de détartrer votre chauffe-eau , commencez déjà par désactiver son disjoncteur général tout en retirant le fusible.

  1. C’est maintenant que vous allez le nettoyer

La vidange est nécessaire pour nettoyer un chauffe-eau thermoplongée en purifiant sa cuve. L’opération n’est pas nécessaire en revanche, pour le nettoyage d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée.

  1. Retirez la résistance

Une fois votre vidange effectuée , vous devez démonter la résistance. Elle se place sous le capot de protection et fixée sur une platine que vous devrez aussi dévisser.

  1. Nettoyez aussi la résistance de votre chauffe-eau afin de garantir un nettoyage à succès

purifiez la résistance de votre chauffe-eau électrique avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Avant de rétablir votre chauffe-eau, pensez à rétablir la platine

Le remontage de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant restauration de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche de votre chauffe-eau électrique.